Témoignage

Laetitia, 28 ans (31)

Je suis diabétique de type 1 depuis 12 ans. J'allais sur mes 16 ans lorsqu’on a découvert mon diabète. J'ai eu les mêmes symptômes que toutes les personnes ayant un diabète de type 1. J'ai accepté au tout début ma maladie, puis je l'ai négligé pendant quelques années. Je ne suis pas parfaite et je sais que j'ai fait une erreur : je le dis et je l’assume.

J'étais sous pompe à insuline pendant un certain temps mais j'ai préféré revenir au stylo car j’ai le sentiment que cela correspond mieux à mon mode de vie actuel. Depuis 4 ans, j'ai pris conscience des conséquences que peut avoir un diabète mal équilibré sur mon corps depuis j'ai remis en place une alimentation équilibrée, une hygiène de vie saine et une activité physique suivie. J'ai perdu du poids, ce que je souhaitais. J'ai une meilleure HbA1c et j'arrive à repousser mes limites dans le sport et en pratiquant des activités occasionnelles qui n'étaient pas conseillées quand on a un diabète (par exemple : saut en parachute, entreprendre le chemin de Saint Jacques de Compostelle et baptême de plongée sous marine). Par moment, j'en oublie même que je suis diabétique car je vis tellement une existence normale. Je travaille, je fais du sport, je sors avec mes amies, je voyage... Je me sens comme une femme accomplie et forte qui ne s'apitoie pas sur sa maladie, ni sur elle. Aujourd'hui, j’ai fait de ma maladie une force, et, c'est mon diabète qui s'adapte à ma vie et non l'inverse.

Je partage aussi mon histoire

Je témoigne

Je trouve d'autres témoignages

Clément, 13 ans et demi