La federation

Nos actions à l'international

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) qualifie le diabète de pandémie mondiale.Consciente des enjeux internationaux de la maladie, la Fédération Française des Diabétiques est l’un des fondateurs de la Fédération internationale du diabète (FID).

Beaucoup reste à faire au plan international. D’une part, aujourd’hui, des questions et des décisions importantes pour les personnes atteintes du diabète sont réglées à Bruxelles ou à des échelons qui ne sont plus nationaux.

D’autre part, l’esprit de solidarité qui anime la Fédération Française des Diabétiques ne peut que l'appeler à considérer la situation du diabète dans beaucoup de pays en voie de développement, notamment les États d’Afrique francophone.

La Fédération Française des Diabétiques, membre de la FID

La Fédération Française des Diabétiques, membre de la FID, est régulièrement sollicitée par des associations nationales ou organismes d'autres pays pour collaborer à des projets : garder un contact avec des associations étrangères permet à la Fédération de rester informée de la situation du diabète, de son traitement et de sa prise en charge dans différents pays.

FID : Fédération internationale du diabète

Fondée en 1950, la Fédération internationale du diabète (FID) œuvre aux côtés de ses associations membres pour l’amélioration de la vie des personnes atteintes de diabète. Elle a pour mission de promouvoir, soutenir, encourager les politiques et initiatives qui concourent à la prévention et au traitement du diabète.

Actuellement, la FID compte plus de 200 associations membres dans plus de 160 pays. Ses activités visent à sensibiliser au diabète et à ses complications, à améliorer la qualité et l’accès à l’éducation au diabète, et à rehausser les normes de traitement et de soins partout dans le monde.

La FID est une organisation non gouvernementale, en relation officielle avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

415 millions de diabétiques dans le monde selon la FID

En 2015, 415 millions de personnes vivent avec le diabète dans le  monde, estime la FID.  Il existe une grande disparité dans les dépenses liées au traitement du diabète au niveau mondial : plus de 80% des dépenses mondiales ont lieu dans les pays les plus riches, alors que 70% des personnes vivant avec le diabète habitent le reste du monde.

Sensibiliser les pouvoirs publics

Les projets menés aujourd’hui, et notamment la sensibilisation des pouvoirs publics aux problèmes induits par le diabète, sont autant d’éléments qui nous permettront ensemble de limiter ce chiffre inquiétant et les complications qu’il implique.

Consulter la liste des associations membres de la FID dans le monde directement sur le site de la FID.

 

 

 

 

 

 

 

Lire aussi